V comme Vital PESSIN

Vital Pessin est mon sosa n° 272 à la 9ème génération du côté paternel. Il fait partie des “migrants” de mon arbre: il est parti de son village, Sauvessanges situé dans le Livradois-Forez en Auvergne vers Rigny-sur-Arroux (Saône-et-Loire) dans la région du Charolais.

Ce que je sais de Vital PESSIN

IL est né le 15 mars 1708, à Sauvessanges, de Jean et Benoîte PRALONG. Son parrain est Vital PRALONG et sa marraine, Benoiste BERNARD.

Le_laboureur_(The_Ploughman)

Le laboureur, (The Ploughmam) Par Georges-Philibert-Charles Maroniez (1865-1933) — 1. wikigallery.org2. Art Renewal Center, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19100756

Il se marie le 13 mai 1727 avec Jeanne BURLAND. Cette dernière a fait l’objet de l’écriture d’un article pour la lettre J de ce challenge AZ 2019. Le curé est très laconique sur l’écriture de l’acte de mariage et ne précise pas l’identité des époux.

Vital fut laboureur de chaume et eut 8 enfants avec Jeanne BURLAND.

Vital PESSIN décède le 3 octobre 1766 à Rigny-sur-Arroux. Le décès est déclaré par son fils Claude et un certain Claude BONIN. Il convient de remarquer qu’à ce moment le patronyme PESSIN a été raccourci par le curé et est devenu PSIN.

Les informations manquantes

Tout comme pour son épouse Jeanne, je dispose de toutes les informations essentielles pour Vital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :