I comme impôts

Pourquoi un article sur les impôts, hormis le fait que j’ai eu du mal à trouver une idée d’article pour la lettre I? Pas de prénom commençant par I dans mes ancêtres, pas de patronymes non plus et pas de lieux. J’ai donc pensé à taper la lettre I dans mon moteur de recherche Google et devinez quoi? La première proposition fut le mot « impôt ». C’est à ce moment que je me suis souvenu que j’ai des avis d’imposition de certains de mes ancêtres dans mes documents familiaux. J’ai choisi un avertissement gratis concernant les chemins vicinaux daté de 1907 et adressé à Claude Marchand. Il est le mari de Pierrette ROTAT, dont j’ai déjà raconté la vie en 100 mots dans cet article. Claude Marchand est le sosa 108 de mon fils, soit un ascendant de la 6ème génération. Claude est né en 1848, il meurt en 1916.

collection personnelle
avertissement gratis, recto,collection personnelle
avertissement gratis, verso, collection personnelle
avertissement gratis, verso, collection personnelle

Mais revenons à ce document: On apprend que Claude Marchand vit alors sur la commune de Vaumas, au lieudit « les Chaumes ». Il est métayer. L’avis que Claude Marchand reçoit concerne l’entretien des chemins. Au dos du document, il est précisé que cette taxe peut être payée en « en nature ou en argent au gré du contribuable ». Le contribuable a un délai d’un mois pour déclarer à la mairie de son domicile le choix qu’il fait. Un registre est tenu pour récapituler les choix de tous les contribuables de la commune. Au-delà du délai imparti d’un mois, le paiement en argent devient obligatoire.
Je ne connais pas le choix de mon ancêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :