E comme ébeuiller

Ebeuiller signifie éventrer

Aujourd’hui, je vais dégoûter peut-être quelques-uns de mes lecteurs et je m’en excuse tout de suite.

Le mot « ébeuiller » signifie enlever les entrailles des animaux. Ce mot était couramment employé dans les fermes. Il désignait le travail de la paysanne lorsqu’elle tuait quelques poulets, canards, lapins. Il s’agit du mot que l’on utilisait pour désigner l’action d’enlever les entrailles des poulets, canards, lapins ou autre volaille. La beuille désigne elle, le ventre.

En effet, ce travail était le plus souvent attribué aux femmes de la ferme. Les femmes dans les fermes géraient la basse-cour, de la naissance à l’abattage des volailles. Elles s’occupaient également d’élever les quelques cochons que l’on engraissait pour l’hiver. Selon les baux qu’ils avaient signés avec le propriétaire de la ferme, une partie des volailles étaient réservées et préparées pour ce dernier.

Il va sans dire que pour ces petits animaux, ce genre d’opération était réalisé sur place. Les abattoirs ne fonctionnaient alors que pour le gros bétail. Si l’on mangeait moins de viande qu’aujourd’hui, nos ancêtres étaient au moins assurés de la qualité de ce qu’ils mangeaient…

Pour contrebalancer ce que peut évoquer ce mot, je vous mets en image une fleur de printemps.

Par Arashiyama — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19209066

À demain pour un nouveau mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :